adolescentsDes sautes d’humeur aux problèmes scolaires en passant par l’acné ou encore le premier chagrin d’amour, tous les adolescents ont des problèmes. Mais parfois, la détresse d’un adolescent peut atteindre un niveau tel qu’il est important d’obtenir de l’aide d’un professionnel. En effet, la thérapie n’est pas réservée à des événements majeurs qui changent le cours d’une vie ou à des problèmes de santé mentale. Rencontrer un thérapeute permet éviter que des problèmes mineurs ne se transforment en problèmes majeurs et durables. Si vous pensez qu’un entretien avec un professionnel de la santé mentale peut être bénéfique pour votre enfant adolescent, n’hésitez pas à prendre rendez-vous. Découvrez les 10 principales raisons pour lesquelles les adolescents peuvent entrer en thérapie.

1. Dépression

Les troubles de l’humeur, donc les formes les plus fréquentes telles que la dépression, les troubles bipolaires, la dysthymie, etc. apparaissent souvent à l’adolescence. Et s’ils ne sont pas traités, ils peuvent durer jusqu’à l’âge adulte. Si votre adolescent semble facilement irritable, triste et recroquevillé sur lui-même, parlez-en à votre pédiatre. Un diagnostic précis et une intervention précoce sont des éléments clés d’un traitement efficace.

2. Troubles anxieux

Bien qu’il soit normal que les adolescents s’inquiètent souvent, certains d’entre eux ressentent une anxiété intense qui les bloque. Que votre enfant ait des difficultés à parler devant ses camarades en classe ou qu’il craigne constamment que de mauvaises choses se produisent, la thérapie pourrait l’aider à apprendre comment gérer ses émotions et comment chasser les idées négatives.

3. Problèmes de comportement

Les suspensions de l’école et les comportements agressifs, entre autres, peuvent être révélateurs de problèmes plus graves. Un thérapeute pourrait vous permettre de découvrir d’éventuels problèmes de santé mentale, des déficits de compétences ou des problèmes sociaux qui pourraient être à l’origine du comportement inhabituel de votre adolescent.

4. Abus d’alcool et dépendance aux drogues

Malheureusement, les drogues et l’alcool sont de sérieux problèmes pour les adolescents qui sont plus susceptibles de tomber dans l’excès. Le thérapeute évalue le degré de dépendance de votre adolescent pour vous aider à déterminer le traitement le plus approprié. La thérapie individuelle, la thérapie de groupe, les programmes de désintoxication, etc. sont autant d’options à envisager selon la gravité des problèmes rencontrés.

5. Stress

Les adolescents sont très exposés au stress. Qu’il s’agisse de la pression que leur corps exerce sur eux ou de la volonté d’obtenir de bons résultats à un examen, d’avoir une belle apparence physique ou de préoccupations relatives à l’après collège ou lycée, le stress peut avoir des conséquences graves, voire dangereuse. La thérapie aide l’adolescent à acquérir les compétences nécessaires pour bien gérer son stress, et cela lui sera utile tout au long de sa vie.

6. Questions d’ordre social

Timidité excessive, phobie scolaire, échec scolaire, angoisse relationnelle, séparation parentale, etc. Ce ne sont là que quelques exemples des nombreux problèmes sociaux que vivent les adolescents. Souvent, ces derniers ne savent pas à qui s’adresser pour obtenir du soutien et de l’accompagnement. La thérapie leur transmet de précieuses compétences qui les permettront de traverser les périodes difficiles sans encombre.

7. Déboires judiciaires

Qui dit adolescence dit forcément énergie débordante, impatience, rébellion… vol, consommation d’alcool avant l’âge légal, bagarre, harcèlement, etc. Les raisons pour lesquelles les adolescents ont des démêlés avec la justice peuvent être nombreuses. Parfois, les parents se sentent démunis face aux comportements de leurs adolescents. La thérapie est idéale pour apprendre à l’adolescent comment faire des choix plus sains afin de prévenir d’autres problèmes juridiques.

8. Faible estime de soi

La plupart des adolescents éprouvent des problèmes de confiance en soi à un moment ou à un autre, mais certains d’entre eux éprouvent de graves problèmes d’estime de soi. Lorsque ces problèmes ne sont pas réglés, les adolescents courent un plus grand risque de problèmes tels que l’abus de substances addictives et l’échec scolaire. La thérapie constitue un bon moyen de renforcer l’estime de soi d’un adolescent.

9. Traumatisme

Qu’il s’agisse d’une expérience de confrontation au danger de mort ou d’agression sexuelle, les événements traumatisants peuvent avoir un impact à vie sur un adolescent. La thérapie s’avère dans ce cas indispensable pour accroître la résilience et réduire l’impact de l’événement traumatique sur la vie de l’adolescent. L’intervention précoce est la clé pour accompagner l’adolescent et le préparer à se remettre de circonstances traumatisantes.

10. Deuil

Les adolescents vivent l’expérience du deuil un peu différemment des adultes. En effet, la perte d’un être cher peut être particulièrement difficile à vivre, à comprendre et à accepter lorsqu’on est âgé entre 10 et 19 ans. La thérapie individuelle, familiale ou de groupe peut constituer une précieuse assistance pour les adolescents dans une telle situation, dans la mesure où elle les aide à comprendre leurs sentiments et à donner un sens à leur perte.

Que faire en cas de refus de la thérapie ?

Si votre adolescent n’est pas intéressé par une thérapie, ne vous inquiétez pas. Beaucoup d’adolescents hésitent à parler de leurs problèmes avec une personne étrangère. Invitez votre adolescent à suivre quelques séances de thérapie tout en lui faisant comprendre que la décision de continuer ou non lui revient.

Si votre adolescent refuse catégoriquement de se rendre chez le psychothérapeute, alors c’est à vous de le faire. Vous serez peut-être en mesure d’acquérir de nouvelles informations, techniques et compétences pour accompagner votre adolescent et l’aider à mieux s’adapter. Vous pouvez nous contacter à tout moment pour obtenir plus d’informations ou prendre un rendez-vous auprès d’un psychothérapeute spécialisé.

Menu